• Accueil
  • > Archives pour janvier 2012

Archives pour janvier 2012

La buse variable: « un prédateur redoutable »

La buse variable:

F : 2.8                ISO: 100                1/500 Sec

La buse variable aime se percher en hauteur pour repérer ses proies. Elle attend de façon infatigable. On croit qu’elle somnole mais en fait elle observe le terrain et gare aux imprudents rongeurs. L’oiseau se laissera tomber de son perchoir et ses serres se refermeront sur sa proie.
L’œil de la buse variable comporte cinq fois plus de cellules visuelles que celui de l’être humain. Les yeux des rapaces occupent un volume important par rapport à la grosseur de la tête ; ceux de la buse sont presque de la même taille que les nôtres ; ils captent donc beaucoup de lumière. Grâce à cela, la buse peut chasser dès l’aube et jusqu’au crépuscule.

Une belle matinée… l’animal se fond remarquablement bien dans le paysage.

Une belle matinée... l'animal se fond remarquablement bien dans le paysage. Chevrette-14-janvier-2012-Résolution-de-lécran

Samedi 14 janvier, -7 degrés au thermomètre, une météo idéale pour la photographie animalière. Une légère pellicule de neige recouvre le sol. Après une heure de randonnée mon attention est attirée par des aboiements de chien. Soudain, une chevrette croise devant moi à toute allure puis s’arrête quelques secondes, juste le temps de la photographier.  Peu de temps après,  j’aperçois un petit chien de chasse qui est sur ses traces.

Mésange bleue prise depuis mon affût.

Mésange bleue prise depuis mon affût. mésange-bleue-12-janvier-2012-Résolution-de-lécran

 La mésange bleue est plus petite que la mésange charbonnière (11,5 cm pour un poids de 9 à 12 g), elle se caractérise par sa calotte, son dos, ses ailes et le dessus de sa queue bleue , ses joues et son front blanc, un bandeau noir sur les yeux, sa poitrine et son ventre jaune, ce dernier étant parfois marqué d’une très fine ligne noire.Les sexes sont presque indiscernables dans la nature, la femelle étant seulement un peu plus terne que le mâle.Son envergure est comprise entre 12 et 14 cm.

 

 PIC-NOIR-26-03-2011

Le pic  noir est  très farouche il  est  reconnaissable à sa  calotte  rouge  sur la tête  (pour le mâle). Sa taille peut  atteindre  51 cm, c’est un  oiseau  forestier  au tambourinage  très sonore. C’est un  oiseau sédentaire, territorial et solitaire. Dans des arbres sains, en général des hêtres en plaine, il creuse une cavité de grande taille en forme de puits (pouvant aller jusqu’à 50 cm) dans laquelle il installe son nid. Une fois le reprodution terminée ses loges sont réutilisées comme nichoir par de nombreuses autres espèces comme la chouette, la martre et d’autres espèces.



Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur

lafaunesauvagevosgienne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

janvier 2012
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Commentaires récents

Catégories

Mes albums récents

  • Album : Mon premier livre
    <b>1.jpg</b> <br />
  • Album : nouveau matériel EOS 60D
    <b>p2610111021rsolutiondelcran.jpg</b> <br />
  • Album : Vosges Matin
    <b>numrisation0004.jpg</b> <br />

Pages


remeronfr |
Le Monde de Novella |
clarithromycinfr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | suivezles4saisons
| watoleabox
| babelone